• Botox

    La toxine botulique (botox) est un médicament utilisé depuis 20 ans par les neurologues pour traiter les spasmes musculaires au niveau de la face et du cou tels que le torticolis spasmodique et les conséquences de certaines paralysies faciales. Ils constatèrent fortuitement que leurs patients traités pour ces maladies présentaient aussi un effet bénéfique esthétique avec disparition de leurs rides.

    Pourquoi ?
    Avec le temps, les muscles du visage vieillissent et ce processus entraîne une contraction musculaire responsable des rides d’expression.
    Une grande partie des rides de la partie haute du visage sont en fait des rides provoquées par la contraction du muscle frontal et du muscle orbiculaire des paupières.
    Au niveau du front, jusqu’alors seul le lifting chirurgical permettait par section des muscles frontaux d’obtenir un résultat sur les rides au prix d’un acte chirurgical lourd, d’une cicatrice allant d’un oreille à l’autre avec pour conséquence le recul de la ligne capillaire frontale peu esthétique. La médecine esthétique et l’utilisation de la toxine botulique ont permis de ne plus recourir au lifting frontal chirurgical.

    Comment est administrée la toxine botulique ?
    La toxine botulique va être administrée grâce à de minuscules injections dans les muscles du front (rides frontales), les muscles inter sourciliers (rides du lion) et les muscles orbiculaires des paupières (rides de la patte d’oie). Ces injections sont indolores et ne nécessitent pas d’anesthésie locale.

    Suites et résultats
    La mobilité des muscles du visage est diminuée mais pas figée. Le visage garde son aspect naturel et ses expressions. Le résultat est apprécié entre le 4ème et 15ème jour, c’est un véritable lifting spontané, la peau du front se lisse, il perd son caractère sévère et triste, les plis des pattes d’oie s’estompent. Des sensations à type de « tiraillement » transitoire peuvent apparaître au niveau du front. Une nouvelle séance aura lieu au bout de 4 mois et une autre au bout de un an. Une séance d’entretien tout les 8 mois permettra d’obtenir un effet durable dans le temps.

    Contrindications

    - une maladie neurologique nommée Myasthénie

    - la femme enceinte

    Quelles sont les principales indications de la toxine botulique ou botox ?
    Le botox autour des yeux permet de :

    - relever la queue du sourcil
    - relever la tête du sourcil
    - relever le sourcil dans sa totalité surtout chez l’homme dans le cas d’un sourcil lourd
    - lisser les rides de la paupière inférieure
    - agrandir le regard, car il est vrai que le vieillissement diminue la fente palpébrale et certaines personnes regrettent les grands yeux de leur jeunesse.
    - effacer les rides de la patte d’oie qui sont dues à la contraction de la partie latérale du muscle orbiculaire des paupières.
    Le botox autour de la bouche :

    - Les rides verticales seront traitées par le botox lorsqu’elles sont dues à une contraction du muscle orbiculaire des lèvres.

    - Le sillon d’amertume est dû à une contraction du muscle dépresseur de l’angle de la bouche qui l’attire vers le bas, l’injection de ce muscle estompera l’expression de tristesse et d’amertume.
    Le botox au niveau du menton :

    - le menton présente souvent une ride horizontale et un aspect de peau d’orange qui pourra aussi être traité.
    Le botox au niveau du nez :

    - les rides entre l’œil et le nez seront traitées

    - on peut relever la pointe du nez en injectant le muscle myrtiforme

    - on peut réduire la largeur des narines dilatées en traitant le muscle nasal.
    Le botox au niveau du front :

    - on peut traiter les rides horizontales du front en injectant le muscle frontal

    - les rides verticales de la glabelle ou rides du lion seront traitées en injectant les muscles corrugator